L’individu comme problème phénoménologique chez Hannah Arendt et Michel Henry

Jan Cerny

Abstract


Cette étude, dans un premier temps, apporte des preuves à la possibilité d’interpréter la pensée politique de Hannah Arendt comme un projet phénoménologique original dont le but est d’élever l’apparence de la personne au rang de mode unique de l’apparaître. Puis elle présente brièvement la phénoménologie matérielle de Michel Henry dans laquelle le Soi individuel joue un rôle tout aussi central, puisqu’il est la condition de l’apparence de la vie et le fondement de tout apparaître. En conclusion, l’étude esquisse les conséquences d’une telle position privilégiée du sujet individuel pour la conception théorique de la réalité effective de l’apparaître, de même que pour les problèmes pratiques de l’action de l’homme dans le monde.

Keywords


Michel Henry; Hannah Arendt; phenomenology; individual

Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.5195/jffp.2012.536

Refbacks

  • There are currently no refbacks.