Le double excès: De Dionysos à l’épiphanie du visage

Johann Michel

Abstract


La présente contribution met en confrontation une double figure contradictoire de la démesure. Celle de la figure nietzschéenne de l'excès de vie contre tout ce qui risque de soustraire sa puissance. Celle de la figure lévinassienne de la démesure du visage comme injonction éthique. Il y a bien chez Nietzsche et chez Levinas une "grammaire commune" et une réhabilitation iconoclaste de l'excès (à l'encontre de sa longue condamnation et damnation dans l'histoire de la philosophie occidentale). Mais à travers cette réhabilitation, l'ontologie nietzschéenne de la vie et l'éthique lévinassienne demeurent incompossibles et se regardent comme des soeurs ennemies.   

Keywords


Levinas, Nietzsche, excès, éthique, vie.

Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.5195/jffp.2012.497

Refbacks

  • There are currently no refbacks.




Copyright (c)